Archives de
Mois : août 2014

test du Ning Hong de la maison « Thés de chine »

test du Ning Hong de la maison « Thés de chine »

Arrêt ce vendredi soir à la maison « Thés de chine » boulevard Saint Germain, où Vivien Messavant officie avec expertise et passion. Une première dégustation en salle d’un délicieux keemun, en compagnie de mes amis twittos, et sur les conseils de Nicolas, que je remercie vivement d’ailleurs, je me décide à emporter chez moi ce fameux thé nature Ning Hong.
C’est un thé noir ( Mr Messavant parle lui de thé rouge), de la province du Jiangxi, au sud est de la chine, cultivé entre 1000 – 1500 mètres d’altitude.

la région du Jiangxi se situe au sud de Shanghaï
la région du Jiangxi se situe au sud de Shanghaï

feuilles à sec
très fines, en forme d’aiguilles de pin, de couleurs brunes à mordorées. Beaucoup de notes boisées, maltées, biscottes grillées, peu de notes fruitées.
Feuilles sèches

infusion – 3mn à 90°
belle couleur cuivrée – ce qui confirme l’appellation de thé rouge ! – les feuilles restent très fines et sont brunes. Les notes fruitées commencent à se révèler …
photo 3

liqueur
je laisse le thé refroidir un peu, le temps d’en humer les parfums et permettre une dégustation agréable. Un thé trop chaud est pour moi difficile à analyser.
Le thé développe une agréable sensation soyeuse et veloutée, mais est peu persistant en bouche.
la première attaque est incontestablement le parfum de litchi, que l’on conserve tout au long de la dégustation, ce qui rend ce thé gourmand, car quelques notes chaudes se révèlent en final, certains diront de cacao, je ne saurai le confirmer.En tout cas il y a un bel équilibre des arômes, thé de très bonne qualité.
Le seul défaut que je pourrais évoquer est sa longueur en bouche qui est peu développée, et donc il faut refaire une infusion pour prolonger le plaisir de la dégustation. En 2nd infusion, les parfums de litchis sont beaucoup moins nets, on retrouve beaucoup plus les notes boisées des feuilles sèches.
infusion

conclusion
Un excellent thé de qualité, à consommer avec plaisir et pour se faire plaisir, car très doux et parfumé
je le conseille pour les amateurs de thés parfumés qui souhaitent découvrir les thés natures, c’est une transition intéressante.
Attention toutefois au prix élevé de ce thé, qui peut en décourager plus d’un !

« Ning Hong » thé noir – 36 euros les 100grs – on peut en acheter 50 grs
sachet thé
maison de thé : « Thés de Chine – 20 boulevard Saint Germain 75005 Paris – pas de site internet, une visite s’impose juste pour profiter des conseils avisés de Vivien Messavant !