Comment ne pas passer à coté d’un thé

Comment ne pas passer à coté d’un thé

Il nous est tous arrivé de choisir un thé, car le nom est joli, le parfum en humant la boite nous plait. Arrivé à la maison,  le thé dans la tasse, déception !!! Pas le goût que l’on espérait, trop fade ou encore trop amer.

Que s’est-il passé ?  Je vais vous donner quelques pistes pour éviter cela :

Lorsque vous choisissez votre thé dans le magasin, vous êtes sollicités par de nombreux parfums et l’odorat fini par saturer, ce qui peut perturber le choix olfactif. Essayez de faire une pré sélection de ce que vous cherchez et retenez 3 voir 4 thés, cela vous permettra de vraiment retenir le thé qui vous tente le plus.

Chez vous, respectez quelques principes de base nécessaire pour obtenir le meilleur de votre thé.

1) Le dosage : compter environ 10 gr pour une théière de 500 ml, ce qui représente 2,5 cuillère à soupe ( une grosse poignée au creux de la main). Mais ne restez pas bloqués sur cette préconisation, vous finirez au fur et à mesure par doser votre thé selon vos goûts. Cela fait aussi partie du plaisir de la dégustation. Retenez donc que pour 10cl il faut entre 2 à 3 grammes de thé en moyenne. ( En mettre beaucoup plus ne rend pas le thé meilleur, mais vous coûte plus cher !

dosage

 

2) La température de l’eau : Pour les poètes, vous trouverez quelques conseils dans les anciens livres chinois sur l’eau, avec des indications très imagées, mais peu précises  :-)    – des bulles en forme d’yeux de poissons, des vagues furieuses, etc …                                                                                                             Comme il existe plusieurs temps d’infusion selon le thé choisit, je vous conseille de regarder sur la boite ou le paquet, cela est généralement indiqué. Par contre je vous recommande vivement l’investissement d’une bouilloire avec thermometre, c’est un peu couteux, mais vraiment utile. Dans le cas ou vous n’avez qu’une bouilloire standard, une l’eau bout à 100° et est autour de 75-80° lorsqu’elle frémit ou petites bulles.

température

Soyez très attentifs  à la température pour les thés verts, vous pouvez louper votre thé avec une eau trop chaude ( les tanins sont libérés très vite à forte température )

En règle générale, éviter de « bruler » le thé avec une eau trop chaude, surtout lorsque vous avez des thés de qualité.

 

3) Le temps d’infusion : comme pour le dosage, il est toujours conseillé un temps d’infusion. A vous de l’adapter selon le dosage de votre thé et votre goût. Sachez que plus le temps augmente, plus les tanins se libèrent et cela à partir de 3mn d’infusion. Les thés verts étant riches en tanin, il est conseillé d’avoir des temps d’infusion faibles car ils masquent les autres saveurs du thé, mais neutralisent la théine.Par contre, un temps d’infusion court va libérer la théine et rendre le thé excitant. C’est pour cela que l’on déconseille parfois de prendre du thé vert en fin d’après midi à cause de la forte concentration en théine.

Je vous conseille si vous possédez un smartphone, de télécharger une application très pratique qui décompte le temps d’infusion de votre thé.

chrono

 

Si vous appliquez ces principes, vous aurez un thé de qualité, que vous apprécierez sans ajouts, et que vous pourrez réinfuser pour certains 2 à 3 fois.

Bonne dégustation, et surtout prenez du plaisir à préparer votre thé !

 

 

Une réaction au sujet de « Comment ne pas passer à coté d’un thé »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *